Edito 417: Leapfrog

by admin

L’Industrial Internet Consortium et l’OpenFog Consortium (OpenFog) ont annoncé i avoir finalisé les détails afin de combiner les deux consortiums internationaux les plus importants et les plus influents en matière d’Internet industriel. Cette annonce vient d’ouvrir la porte aux norme de l’industrie 4.0. Le concept d’industrie 4.0 ou industrie du futur correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production. Cette nouvelle industrie s’affirme comme la convergence du monde virtuel, de la conception numérique, de la gestion (finance et marketing) avec les produits et objets du monde réel. Depuis l’arrivée du numérique, les entreprises connaissent de véritables changements qui ont des conséquences considérables sur leur compétitivité, leurs investissements et le développement des compétences des employés. Si la transformation digitale des entreprises nécessite une meilleure connaissance des attentes clients, l’analyse prédictive et la recherche orientée marché demeurent parmi les facteurs essentiels de l’innovation. Dans cet ordre d’idées, les offres innovantes fondées sur le digital supposent une refonte en amont des modèles de gouvernance, de productivité, d’administration et de management, dans l’optique de changer de paradigme, notamment l’immersion dans l’ère du Cloud, de la Big Data et de la BlockChain. Plusieurs technologies sont au centre de ces changements : Big data (mégadonnées), Internet des Objets, Robotique, Intelligence Artificielle, etc. La transformation numérique bouleverse l’entreprise manufacturière en apportant des changements radicaux non seulement aux systèmes et processus, mais également aux modes de gestion, aux modèles d’affaires et à la main-d’œuvre. Et in finé au consommateur.
Passer à l’industrie 4.0, c’est se donner l’infrastructure et les moyens pour innover, être compétitif, saisir les occasions d’affaires et prospérer

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
16 − 11 =