Edito 419: Patent troll

by admin
Une IT Mag 419

La guerre commerciale ou la guerre des brevets entre les États-Unis et la Chine montre à quel point le monde de la fabrication de produit IT est devenu difficile. L’opinion publique s’insurge souvent contre ces guerres car sachant par expérience que le produit incriminé va se retrouver plus cher sur le marché. Il faut au contraire prendre acte que le brevet est devenu l’actif-clé de la révolution technologique. Même s’il n’est qu’un brevet d’usage issu de la recherche marketing. Les brevets d’usage sont devenus l’arme stratégique de l’économie de l’innovation et leur monétisation s’est organisée. Ils peuvent aller plus loin jusqu’à revendiquer la paternité d’un modèle économique. La stratégie des sociétés innovantes qui créent et inventent doit ainsi être totalement repensée. Il faut déposer les brevets d’innovation et même les brevets d’usage. On pense qu’un brevet était complexe, cher et indéfendable pour une PME. Il n’en est rien. On pensait qu’un brevet se devait être technologique. Non, il n’en est rien. Il peut provenir d’innovation d’usage, issue de la recherche marketing. Un brevet est un brevet et il peut arrêter votre business même si vous voulez l’acheter. Le coût social engendré par l’exclusion est d’autant plus élevé que les processus d’innovation sont «cumulatifs», c’est-à-dire que les inventions reposent les unes sur les autres. D’autres considérations entrent en jeu et c’est ce qui se passe présentement pour Huawei avec Google, qui sur injonction de son gouvernement a arrêté une licence, bloquant de facto son client qui lui permet de faire bon-an mal-an un peu moins d’un demi-milliard de dollars. Ce que l’on voit présentement c’est que les marchés de brevets vont peser de plus en plus dans l’allocation et l’utilisation de la technologie au niveau mondial. En effet, ils vont fixer les conditions dans lesquelles les idées et les technologies mais aussi les produits issus de ces brevets pourront circuler entre les pays.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
10 ⁄ 2 =