La délivrance du permis de conduire biométrique généralisée en août

by admin

L’opération de remplacement des permis de conduire en papier par des permis de conduire biométriques sera généralisée à toutes les communes du pays à partir du mois d’août prochain, indique le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire dans un communiqué.
«Dans le cadre de la poursuite de la stratégie visant la simplification des procédures et la modernisation des documents administratifs, l’opération de remplacement des permis de conduire en papier par des permis de conduire biométriques sera généralisée à toutes les communes du pays, à partir du mois d’août 2019», a précisé le ministère, appelant les citoyens «à se rapprocher des sièges de leurs communes à partir de cette date, pour demander leur permis de conduire biométrique».
L’opération de remplacement des permis de conduire en papier par des permis de conduire biométriques «a été lancée, le 26 juin 2019, au niveau de toutes les communes d’Alger, pour l’élargir, à partir du 7 juillet 2019, à toutes les communes des chefs-lieux des wilayas».
L’opération de généralisation du permis de conduire biométrique électronique à points avait été lancée, le 31 mai dernier, au niveau de toutes les communes du pays, au profit des nouveaux candidats et des personnes concernées par les nouvelles catégories du permis de conduire.
Pour rappel, le permis de conduire biométrique, officiellement lancé en avril 2018 en Algérie, après plusieurs reports, avait été, dans un premier temps, lancé dans quatre communes d’Alger (Kouba, Dar El Beida, Baba Hassen et Alger-Centre), et devait être généralisé dans toutes les communes de la wilaya d’Alger à partir du deuxième trimestre de 2018, avant de procéder à sa délivrance à partir du troisième trimestre de 2018 dans toutes les wilayas du pays.
Il est considéré, par le ministère de l’Intérieur, comme «inviolable grâce à un hologramme qui sécurise la photo imprimée sur le document». Selon le ministère, la carte est «sécurisée» grâce à un marquage à ultraviolets, une image laser variable (CLI), des inscriptions au laser, en plus d’une puce électronique sécurisée et cryptée qui contient les données personnelles et biométriques du détenteur, ainsi que plusieurs applications.
Plus d’un million de permis de conduire biométriques devait être délivrés en 2018 et 3 millions chaque année jusqu’en 2021, année pendant laquelle tous les permis de conduire en Algérie devraient totalement être biométriques, estimait le ministère.
Le projet du guichet électronique, visant l’allègement des documents et procédures aux demandeurs notamment du permis de conduire biométrique électronique ainsi que la réduction du temps de traitement et de contrôle des données y afférentes, a commencé, quant à lui, à être généralisé à travers toutes les communes du pays depuis le 25 mars 2019.
Depuis cette date, 1584 sièges de communes et annexes communales ont bénéficié de cette mesure, alors qu’il a été procédé à son élargissement graduel au traitement des demandes de permis biométriques, dès le 21 avril 2019 avant d’être généralisée avant fin mai courant.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
4 − 2 =