Pour violation de la Loi, l’ARPCE bloque le VPN de VFS Global

by admin
Utilisation du VPN pour deux sites distants

L’Autorité de régulation de la Poste et des communications électronique (ARPCE) a publié sur son site Internet, qu’il y a eu une coupure des services d’accès internet au niveau du centre VFS Global, qui délivre des visa pour le compte de l’Ambassade de France, parce que ce centre utilise une liaison VPN. Nous ne parlons pas de VPN pour un site web mais d’une liaison VPN entre deux sites distants. En effet, selon l’Arpce “toute exploitation d’un réseau virtuel privé (VPN) en dehors du cadre réglementaire représente une violation aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur”.

Sur le site de l’Arpce, il est précisé que dans le cas où l’autorisation porte sur un réseau privé virtuel (VPN), les informations suivantes doivent être fournies: Le type de VPN utilisé : IPSec, SSL/TLS ou autres ; La méthode d’authentification utilisée (clé pré-partagée, certificat, Challenge/Response, etc.); Les algorithmes cryptographiques utilisés dans la phase d’échange de clés (Protocole d’échange de clé, algorithme de chiffrement et fonction de hachage) ; Les fonctions de hachage utilisée pour assurer l’intégrité. Les adresses IP Publiques.

Pour rappel, c’est en 2017 que l’ARPT, aujourd’hui ARPCE a instruit les opérateurs de téléphonie algériens, Algérie Télécom, Mobilis, Ooredoo et Djezzy, de ne plus autoriser un accès Internet privé, notamment aux ambassades et entreprises multinationales.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
5 × 9 =