Ericsson annonce un bond considérable de la couverture 5G

by admin

Selon Ericsson, les services 5G couvriraient 65% de la population mondiale d’ici à la fin de 2025, alors que la technologie devrait être utilisée par 2,6 milliards de connexions.

“Il est encourageant de constater que la 5G bénéficie désormais d’un large soutien de la part de presque tous les fabricants d’appareils. En 2020, les appareils compatibles avec la 5G entreront sur le marché du volume, ce qui renforcera l’adoption de la 5G. La question n’est plus de savoir si, mais avec quelle rapidité nous pouvons convertir les cas d’utilisation en applications pertinentes pour les consommateurs et les entreprises”

déclare Fredrik Jejdling, directeur exécutif d’Ericsson et chef des réseaux lors de la sortie du dernier rapport d’Ericsson.

Dans la dernière édition de son rapport sur la mobilité, Ericsson, le fournisseur prévoyait des augmentations massives de la couverture et de l’adoption de la nouvelle technologie de réseau par rapport aux prévisions de novembre 2018, selon lesquelles les réseaux 5G couvriraient 40% de la population mondiale à la fin. 2024, avec 1,5 milliard de connexions. Le lancement de la 5G par la Chine à la fin du mois d’octobre a également conduit à une mise à jour des estimations des souscriptions à la 5G pour la fin de 2019, de 10 millions à 13 millions.
Le trafic mensuel moyen de données par smartphone devrait augmenter, passant de 7,2 Go à 24 Go d’ici 2025, en raison notamment du nouveau comportement des consommateurs, tel que le streaming de réalité virtuelle (VR). Avec 7,2 Go par mois, on peut diffuser 21 minutes de vidéo HD (1 280 x 720) par jour, alors que 24 Go permettraient de diffuser 30 minutes de vidéo HD avec 6 minutes supplémentaires de réalité virtuelle par jour.
L’année 2019 est l’année où les principaux fournisseurs de services de communication en Asie, en Australie, en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord ont activé leurs réseaux 5G. La Corée du Sud a déjà enregistré une forte adoption de la technologie 5G depuis son lancement en avril 2019. Plus de trois millions d’abonnements avaient été enregistrés collectivement par les fournisseurs de services du pays à la fin du mois de septembre 2019. Pour fin 2025, Ericsson prévoit que la 5G gérera 45% du trafic de données mondial. L’Amérique du Nord jouera un rôle de premier plan dans ce domaine, avec 74% de connexions connectées, suivie de l’Asie du Nord-Est (56%) et de l’Europe (55%).

Iot et MoM
Compte tenu de son dynamisme actuel, l’absorption des abonnements à la 5G devrait être nettement plus rapide que celle du LTE. L’adoption la plus rapide est attendue en Amérique du Nord, avec 74% des abonnements à la téléphonie mobile dans la région 5G d’ici la fin de 2025. L’Asie du Nord-Est suivra à 56%, l’Europe à 55%.
Outre une augmentation du nombre de connexions 5G, Ericsson était optimiste quant aux taux de croissance du secteur plus vaste de l’IoT cellulaire, estimant qu’ils atteindraient presque les 5 milliards d’ici à la fin de 2025 contre 1,3 milliard à fin 2019 – un taux de croissance annuel composé de 25%- et 52% devant utiliser les technologies NB-IoT et LTE-M. Ce chiffre représenterait un bond considérable car on peut lire sur le rapport que la croissance du trafic en glissement annuel pour le troisième trimestre de 2019 est restée élevée à 68%, en raison du nombre croissant d’abonnements à des smartphones en Inde, de l’augmentation du trafic mensuel de données par smartphone en Chine, de meilleures fonctionnalités pour les appareils ainsi que d’une augmentation de l’utilisation des données sans oublier les prix des abonnement des plans de données qui sont devenu plus abordable.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
15 × 4 =