Déploiement de la téléphonie et internet, l’exemple de Tamanrasset Un périple d’une semaine dans le fin fond du sud du pays

by admin

Une dizaine de journalistes de divers supports médiatiques ont pris part à une caravane organisée par Algérie Télécom au niveau de ses infrastructures de la wilaya de Tamanrasset en vue de mettre en avant les efforts fournis par l’entreprise publique pour relier les régions les plus reculées du pays au réseau de téléphonie fixe et internet haut et très haut débit.
La caravane itinérante reliant Alger à la wilaya de l’extrême sud du pays Tamanrasset a, ainsi, parcouru, 7 jours durant, plus de 4.500 km à travers plusieurs wilayas du nord et du sud du pays pour constater de visu les réalisations en matière de développement et de désenclavement des régions du Grand sud du pays, plus particulièrement Tamanrasset, la ville aux milles facettes.
La traversée de la route transsaharienne du nord au sud, qui a duré deux jours, a permis aux reporters de constater, le déploiement de part et d’autre, de cette voie, dont une partie en cours de bitumage, de dizaines d’antennes relais d’Algérie Télécom, toutes connectées au câble en fibre optique qui longe la route nationale 1 sur une distance de 2.650 km entre Alger et les frontières du sud avec le Niger via In Guezzam.
Au chef-lieu de wilaya, plusieurs visites sur des sites relevant d’Algérie Télécom ont été programmées, dont celle au niveau du Centre régional de transmission et d’amplification de Tamanrasset, dont la mission est de «transmettre et de réceptionner l’ensemble des données de la région», a expliqué le responsable de l’infrastructure, Regadi Mohamed, faisant savoir que ce centre régional permet le rattachement de l’ensemble des unités techniques au niveau de la wilaya et les différents centres territoriaux ainsi que l’acheminement des différentes liaisons (voix et data) entre plusieurs sites et localités par le moyen des supports de transmissions, comme la fibre optique, et des équipements de multiplexage vers leur destination tout en traversant le plus court chemin possible avec un maximum de débit.
De son côté, le directeur opérationnel régional d’Algérie Télécom, Mohamed Abderrahmane Adjla, a indiqué que la wilaya de Tamanrasset, d’une superficie de 557.906 km2 et qui compte 235.731 habitants répartis sur 10 communes, «ne ménage aucun effort pour améliorer les prestations de service». Dans ce sens, il a estimé le taux de couverture de la wilaya en téléphonie fixe à 98% et internet haut et très haut débit à 68%, affirmant qu’»aucune commune de la wilaya, même la plus reculée dans le désert, «n’est exclue de la large couverture téléphonique et internet». Il a fait savoir que «cette année, près de 2.600 foyers ont été raccordés aux réseaux téléphonique et internet haut et très haut débit, tandis que plus de 970 autres clients ont bénéficié d’une connexion 4G LTE fixe pour atteindre les 54.000 abonnés au 31 octobre 2019», estimant que le réseau local en fibre optique atteint presque les 7.000 km.

Internet et téléphonie renforcés
Selon le même responsable, les «efforts constants» ont permis de raccorder certaines régions enclavées et aux reliefs difficiles de la wilaya telles que Tizit, Selbourak, Tahart, Ikraben, mettant, ainsi, un terme aux coupures téléphoniques qui pouvaient survenir. Il a annoncé, à cette occasion, le lancement prochain d’une quarantaine de projets relative au déploiement de la téléphonie et de l’internet fixes, affirmant que «26 projets de raccordement en fibre optique ont déjà été réalisés». Concernant la téléphonie et l’internet sans fil fixe 4G LTE, M. Adjla a fait savoir que cette technologie a été renforcée par la mise en service de 5 stations, annonçant que de 17 autres seront déployées avant la fin de l’année 2019.
La délégation de journalistes a poursuivi sa visite au niveau d’une Actel (agence commerciale d’Algérie Télécom) située au cœur même de la ville de Tamanrasset et dont l’architecture rappelle celle de toutes les wilayas du pays mais avec une touche locale targuie. Les responsables de l’agence ont mis en avant les efforts fournis par Algérie Télécom pour améliorer l’accueil des citoyens et les prestations de service dans cette wilaya qui compte deux agences commerciales, l’une au chef lieu de wilaya et l’autre à In Salah, ainsi que 5 points de présence implantés à Abelsa, In Mguel, Tazriukt, Idless et In Guezzam. Les journalistes ont pu constater la satisfaction des clients locaux quant à la qualité de service et aux prestations proposées.
En dépit d’un soleil de plomb et d’une chaleur étouffante enregistrée en ces jours de novembre dans cette région de l’extrême sud, les reporters ont continué leur périple en se dirigeant en convoi de 4×4 vers les localités enclavées de la wilaya en suivant l’itinéraire pris par la fibre optique à travers des pistes sinueuses, tantôt sablonneuses et tantôt rocailleuses, et même parfois aux reliefs difficiles traversant des montagnes formées de roches de grès ainsi que d’immenses lits d’oued asséchés.
Les journalistes ont, ainsi, pu suivre de près certains projets de pose de la fibre optique notamment au niveau des localités d’Ikraben, Temenzaght, Tesert et Tagmart. Pour cette dernière localité, distante d’une trentaine de kilomètre du chef lieu de wilaya, les journalistes de la presse nationale ont pu s’enquérir, sur site, de l’état d’avancement du projet de réalisation de la liaison en fibre optique Tamanrasset-Tagmart-Tiganawin-Ikraben, dont les travaux devront durer une vingtaine de jours, selon le chef de l’entreprise réalisatrice, Sofiane Taguida, un jeune de 26 ans issu de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) et qui, après seulement 5 ans d’activité, notamment avec Algérie Télécom, ambitionne de se développer et de changer de statut pour devenir une entreprise à part entière.
Après avoir visité plusieurs autres sites et projet relevant d’Algérie Télécom, démontrant par la même les efforts consentis par les pouvoirs publics pour désenclaver les régions les plus reculées de la wilaya, les journalistes ont été conviés à une visite touristique de la région, où ils ont pu contempler les splendeurs du Sahara notamment les régions de «Taghaouhaout» et «Tamakrest», distantes d’environ 60 km de Tamanrasset.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =