Le GIX NAPAfrica franchit le cap d’un Terabit par second

by admin

Teraco a annoncé que le plus grand point d’échange Internet (IXP ou GIX) d’Afrique, NAPAfrica, avait atteint un térabit par seconde (Tbps) de trafic de pointe. Selon Andrew Owens, directeur de l’interconnexion et du peering chez Teraco, il s’agit non seulement d’une étape importante pour l’ecosysteme Internet, mais aussi pour le continent.
«Les membres de NAPAfrica, y compris les fournisseurs mondiaux de contenu et de cloud, plus de 250 fournisseurs de télécommunications, les fournisseurs de services gérés et une base d’entreprises croissante, sont la force motrice derrière la réalisation de cet objectif capital», explique Owens.
Lancé en 2012, NAPAfrica a enregistré pour la première fois un trafic de 532 Mbps. Huit ans plus tard, l’échange a atteint 1 Tbit / s, affichant une croissance impressionnante. Le GIX a commencé avec 5 membres et compte aujourd’hui plus de 440 ASN uniques connectés à travers le monde, dont 26 pays africains: «En un temps relativement court, NAPAfrica est devenu un contributeur important à l’écosystème Internet en Afrique. », explique Owens.
La croissance récente de NAPAfrica a été tirée par l’adoption de réseaux d’entreprises accédant au contenu par le cloud. En plus de l’utilisation générale d’Internet à travers l’Afrique, la visite de sites populaires tels que Netflix, Facebook, YouTube et d’autres applications Internet clés.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
5 + 25 =