Crise américano-chinoise et baisse de la demande: Le secteur des semiconducteurs s’en sort pour 2019

by admin

L’année dernière, les semiconducteurs ont été l’un des secteurs les moins performants de l’espace des technologies. 2019 a connu un revirement.

Les actions des fabricants de puces et microprocesseurs, qui ont profité de l’explosion du nombre de smartphones, du cloud computing et des énormes investissements dans les datacenters des plus grandes entreprises de technologie du monde, regagnent rapidement le terrain perdu avec certaines des actions en passe de publier leurs meilleurs gains trimestriels en plus de deux ans. NVIDIA, premier fabricant de puces pour cartes graphiques d’ordinateur, a progressé de 28% depuis le début de l’année, tandis que Advanced Micro Devices a vu son titre augmenter de plus de 36%. L’indice de référence PHLX Semiconductor -SOX- a enregistré des gains de plus de 26% en 2019, dépassant ainsi la hausse de 14% du S & P 500.

Cependant, une grande partie de la croissance des sociétés de fabrication de puces est liée à la Chine, où les dépenses consacrées aux smartphones, aux jeux et à l’intelligence artificielle alimente la demande pour leurs produits. Avec pour conséquence que s’il y a une baisse de la demande chinoise, les fondeur vont se trouver avec des problèmes. Pour le moment, et au vu des résultats de 2019 et en particulier le quatrième trimestre qui a vu des résultats meilleurs que prévu.

 AMD, deuxième fabricant mondial de processeurs informatiques, a affiché un bénéfice pour le quatrième trimestre qui répondait aux attentes des analystes et prévoyait des perspectives positives. Nvidia aussi. Malgré ces résultats, les investisseurs ne doivent pas oublier que l’économie mondiale reste toujours vulnérable et prise en otage par les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. Bien qu’à notre avis, Intel jouit de plus d’un pouvoir plus important pour s’en sortir dans le cadre d’une faiblesse persistante de la demande avec une part de marché dominantes sur certains produits spécifiques.

Intel, Samsung et SK Hynix comme trio de tete pour 2019

Intel Corp. a repris sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs avec une part de marché de 15,7%, après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 65,7 milliards de dollars en 2019 selon les données de l’industrie publiées dernièrement par le cabinet d’études américain Gartner, en raison du ralentissement du marché des semi-conducteurs.

Samsung Electronics Co. a été reléguée à la deuxième place en termes de ventes de puces en 2019 avec un chiffre d’affaires de 52,2 milliards de dollars , en baisse de 29,1% par rapport à l’année précédente.

Le sud-coréen SK hynix Inc. ést le troisième acteur avec 5,4% de part de marché et 22,3 milliards de dollars de revenus en 2019.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =