Technologie spatiale: ATS investit le marché mauritanien

by admin

L’opérateur public Algérie Télécom Satellite (ATS) est en voie de concrétiser ses ambitions d’internationaliser ses prestations de service en investissant le marché de la Mauritanie, un pays voisin de l’Algérie. En effet, une délégation d’ATS, conduite par son P-dg, Yassine Sellahi, s’est rendue début janvier à Nouakchott afin de mettre en œuvre un contrat signé auparavant avec des sociétés mauritaniennes pour prendre en charge la distribution de ses produits et services de télécommunications.

La délégation d’ATS, filiale du Groupe Télécom Algérie, devait mettre en œuvre le contrat signé avec les sociétés mauritaniennes, spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication, EMCA et Smart Managed, pour la distribution de ses produits et services en Mauritanie et dans la sous-région.

Dans ce cadre, trois ateliers de présentation des solutions et services d’ATS ont été organisés au profit des représentants d’institutions officielles et d’entreprises privées en Mauritanie.

Selon des médias mauritaniens, la société mauritanienne EMCA, spécialisée dans les services satellitaires et gestion de flottes dans la sous-région, a officiellement lancé ses activités le 7 janvier 2020. La cérémonie de lancement a été suivie d’un atelier portant solutions de télécommunications par satellite organisé par EMCA en partenariat avec Algérie Télécom Satellite.

A l’ouverture de cet atelier, le P-dg d’ATS, Sellahi, s’est félicité de ce partenariat, rappelant que son entreprise «dispose d’une très grande expérience avec de nombreuses licences et une capacité de satisfaire les clients en Mauritanie aussi bien étatiques que privés».

De son côté, le directeur d’EMCA, Cheikh Meddou, a indiqué que le partenariat avec ATS permettra à son groupe de «compléter ses capacités techniques pour trouver des solutions de proximité au profit des clients».

Les ateliers ont, entre autres, porté sur les solutions de gestion des flottes et sur le GSM Backhaull (un réseau intermédiaire, permettant par exemple, l’émission et la réception de données entre un centre de radiodiffusion et une station terrestre d’un réseau satellite ou entre les équipements de raccordement d’abonnés et le cœur des réseaux de télécommunication fixes ou mobiles). Il a été également question du VSAT Multi satellite qui est une solution «très utile pour les entreprises ayant différents sièges, dispersées géographiquement en les reliant entre elles pour le transfert de données audio, images…en fonction des besoins du client».

Nouakchott comme ville pilote

Lors de son séjour à Nouakchott, M. Sellahi a été reçu par le ministre mauritanien en charge des technologies de l’information et de la communication, rapporte, pour sa part, l’agence officielle. Des rencontres avec des responsables de plusieurs ministères, des sociétés et institutions (douanes, banque et Trésor) ainsi qu’avec le président de l’autorité de régulation mauritanienne étaient au programme de cette visite.

Pour rappel, en octobre 2018, Algérie Télécom Satellite avait exploré les possibilités de partenariat visant à commercialiser des services de télécommunications avec la Mauritanie lors de l’exposition spécifique des produits algériens organisée dans la capitale Nouakchott. Cet événement avait permis à ATS de faire des rencontres avec des entreprises et institutions mauritaniennes comme l’Autorité de régulation et la télédiffusion mauritaniennes pour voir les possibilités de commercialisation des services de télécommunications sur ce marché promoteur.

Des rencontres avaient eu lieu également entre les représentants d’ATS et des entreprises pétrolières et minières mauritaniennes. ATS avait indiqué que des offres spécifiques pour chaque segment ont été formulées par la partie mauritanienne, précisant que, s’agissant des autres segments (la partie terrestre et le GSM), «les études et les discussions vont continuer pour voir s’il y a intérêt à se positionner sur ce marché».     

ATS en collaboration avec l’ASAL (Agence spatiale algérienne) a, ainsi, marqué sa présence à l’exposition de Nouakchott par la couverture satellitaire de l’évènement, via les capacités du satellite algérien de télécommunications Alcomsat-1 et qui s’est traduite par l’important dispositif mis en place pour assurer la couverture de l’évènement via les télécommunications spatiales. ATS a saisi cette occasion pour répondre à l’enjeu de l’événement, en garantissant durant toute la durée de la manifestation, une connexion Internet très haut débit de 100 Mégabits/s, permettant une couverture optimale et continue des services de télécommunications, via Alcomsat-1.

A travers cette démonstration réussie, l’opérateur national entendait faire valoir l’ampleur et l’étendue des capacités dont dispose le satellite algérien en termes de performances, dans la perspective de contribuer au développement de l’Afrique dans le domaine des télécommunications spatiales.

ATS confirme ainsi sa volonté de répondre aux besoins grandissants de la Mauritanie, en matière de télécommunications, ambitionnant de surcroît à étendre sa présence sur le marché africain et réaffirmant par la même occasion sa volonté  de concrétiser de nouvelles opportunités d’affaires et de partenariat avec les différents acteurs de la sphère panafricaine.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
7 ⁄ 7 =