Facebook investit 390 000 dollars dans des salles de rédaction sud-africaines pendant COVID-19

by admin

« L’industrie de l’information travaille dans des conditions extraordinaires pour tenir les gens informés pendant la pandémie de COVID-19. Alors que les gens se tournent vers les journalistes locaux pour obtenir des informations essentielles sur la façon de protéger leurs amis, leurs familles et leurs communautés, ces journalistes sont particulièrement touchés par la crise économique actuelle », explique Jocelyne Muhutu Remy, responsable des partenariats stratégiques avec les médias de Facebook Africa.
Facebook à travers le FJP — Facebook Journalism Project — vient d’annoncer qu’il investirait 390 000 dollars pour aider les médias sud-africains à maîtriser l’impact économique de la crise des coronavirus. Dans le cadre de ce fonds, Facebook travaillera avec le Centre international des journalistes (ICFJ), une organisation à but non lucratif avec une histoire de collaboration avec des éditeurs du monde entier.
La répartition de ce fonds se divisera en deux parties. L’ICFJ fournira pour 140 000 dollars de subventions aux éditeurs sud-africains, et la deuxieme partie sera déclinée en un programme de formation vidéo de 250 000 dollars pour 10 000 journalistes à travers le continent couvrant le COVID-19 par le biais de reportages vidéo.
Cet investissement s’appuie sur le travail en cours de Facebook centré sur COVID-19 en Afrique du Sud et à travers le continent africain, qui comprend le lancement du Coronavirus Information Center sur la plate-forme, ainsi que COVID-19 Connect, un service d’assistance téléphonique basé sur WhatsApp.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =