Un ingénieur Cisco a supprimé 456 machines virtuelles pour WebEx Teams après sa démission de l’entreprise

by admin

Un ancien employé, Sudhish Kasaba Ramesh, de Cisco a admis avoir accédé à l’environnement AWS du fournisseur et supprimé 456 machines virtuelles utilisées pour exécuter l’application WebEx Teams. La suppression des VM a entraîné la fermeture de plus de 16 000 comptes WebEx Teams. Cela a occasionner 2.4 millions de dollars de dépenses pour Cisco soit environ 1,4 million de dollars américains en frais de personnel pour réparer les dommages et un autre million de dollars américains émis en remboursement aux clients concernés

Sudhish Kasaba Ramesh a plaidé coupable devant un tribunal fédéral américain de San Jose pour «avoir intentionnellement accédé à un ordinateur protégé sans autorisation et causé imprudemment des dommages», ont déclaré le ministère américain de la Justice (DoJ) et le FBI dans un communiqué conjoint. Ramesh avait travaillé pour Cisco mais a démissionné vers avril 2018, selon le communiqué. Quelques mois plus tard, le 24 septembre 2018, Ramesh a admis avoir intentionnellement accédé à l’infrastructure cloud de Cisco Systems, qui était hébergée par AWS.
Enfin, selon le communiqué, Ramesh est actuellement libéré sous caution, avec une caution fixée à 50 000 dollars. Son audience de détermination de la peine est prévue pour le 9 décembre. Il risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et une amende de 250 000 dollars américain.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =