Convention pour intégrer les technologies spatiales dans le secteur de la culture

by admin

Deux conventions cadre entre le ministère de la Culture et des Arts et l’Agence spatiale algérienne (ASAL) portant notamment sur l’intégration des technologies spatiales dans le secteur de la culture ont été signées récemment en présence de la ministre de la Culture et des Arts, Mme Malika Bendouda, et du directeur général de l’ASAL, Azzedine Oussedik.
La première convention a été signée entre l’ASAL et le ministère de la Culture et des Arts avec pour objet l’utilisation et l’intégration des technologies et des outils spatiaux dans la stratégie du secteur de la culture en vue de protéger, gérer et valoriser le patrimoine culturel national.
La deuxième convention a été conclue entre l’ASAL et la Direction nationale du projet parcs culturels algériens (DNP-PPCA), avec pour objectif le renforcement des moyens techniques de gestion et d’intervention du réseau des parcs culturels, à travers l’exploitation optimale des systèmes d’information géographique et l’utilisation de la télédétection spatiale dans le domaine du suivi des patrimoines éco-culturels.
«Ces conventions contribueront à la mise en œuvre des programmes du secteur de la culture, à travers une exploitation optimale de l’outil spatial», indique un communiqué de l’ASAL, soulignant qu’elles portent notamment sur la formation et le renforcement des capacités du personnel de la Direction nationale du projet (DNP) et des offices nationaux des parcs culturels et des différents partenaires ainsi que sur l’assistance technique pour la mise en place des cellules SIG opérationnelles avec interface dédiée.
Il s’agit aussi de la cartographie des ensembles patrimoniaux éco-culturels, sur la base de l’inventaire réalisé par les offices des parcs, suivi de l’évolution des écosystèmes et aménagement des deux sites pilotes (dans les Parcs culturels du Tassili et de l’Ahaggar) dans l’extrême sud du pays.

Related Posts

Leave a Comment