Le ministre des Postes et Télécoms monte au créneau: “Gratuité des frais financiers pour le epaiement”

by admin

La mise en place d’un système de paiement électronique efficient en Algérie, l’une des priorités des pouvoirs publics algériens, connaît une évolution sans précédent avec l’annonce aujourd’hui de la gratuité de toutes les transactions financières via les TPE (terminaux de paiement électroniques), le QR code (achat depuis un smartphone) et les web marchands.

« Afin d’encourager les citoyens à utiliser davantage le paiement électronique, les transactions financières effectuées par les citoyens via le TPE, le QR Code et les sites marchands seront gratuites », a déclaré M. Boumzar lors d’une Journée de sensibilisation sur le sujet tenue au niveau du Cyberparc de Sidi Abdellah (Alger).
En effet, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a annoncé ce mardi que le paiement électronique via les TPE, le QR code et les web marchands seront gratuits, c’est-à-dire, qu’il n’y aura aucuns frais ni taxes lors de l’utilisation de ces outils technologiques.
Le ministre a rappelé que le dernier délai pour l’acquisition des TPE par l’ensemble des commerçants, artisans et professions libérales est fixé au 31 décembre prochain, affirmant que le gouvernement est résolu à promouvoir l’utilisation de tous les moyens de paiement électronique, comme le TPE, le paiement par le Net et le QR Code afin de booster l’économie nationale.
S’agissant du QR code, il a expliqué que c’est un nouveau service de paiement qui consiste pour le consommateur à scanner depuis son smartphone un QR code affiché au niveau de la caisse du magasin ou points de vente et lui permette ainsi de payer le montant de ses achats par un transfert instantané d’argent de son compte CCP ou bancaire vers le compte du commerçant et cela sans frais ou taxes supplémentaires.
« L’ensemble de ces opérations s’effectuent en étroite collaboration avec le ministère du Commerce et le GIE monétique », a-t-il relevé lors de cette journée d’information et de sensibilisation à laquelle ont pris part le ministre du Commerce, Kamel Rezig, ainsi que des représentants du Groupement d’intérêt économique monétique (GIE Monétique), de startups, de Petites et moyennes entreprises (PME) et d’associations de protection des consommateurs.
M. Boumzar a souligné que le e-paiement « prend de plus en plus d’ampleur dans le pays en raison notamment des inévitables avantages que procurent les nouvelles technologies à savoir une meilleure qualité de service en donnant une image moderne de l’activité commerciale, une gestion des liquidités efficiente, rapide et fiable et moins de risques liés à la manipulation des fonds ».

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
25 − 12 =