Ouverture de Algeria Disrupt 2020

by admin

Organisée par le ministère délégué chargé de l’Economie de la connaissance et des start-up, cette conférence connait près de 1.000 participants, entre startups, incubateurs, représentants d’institutions gouvernementales et financières, opérateurs économiques, experts, associations, universités et centres de recherches.  Les travaux de la Conférence nationale des startups, “Algeria Disrupt 2020”, ont débuté samedi à Alger, sous la présidence du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en présence du Premier ministre Abdelaziz Djerad et des membres du gouvernement.
A l’ordre du jour de la conférence figurent trois (3) panels traitant de thématiques en relation avec le cadre juridique, le capital risque “venture capital” et les incubateurs/accélérateurs.
Enfin, il est organisée, en marge de la Conférence, une exposition regroupant une quarantaine de start-up visant à mettre en exergue la créativité de la jeunesse algérienne qui continue à prouver ses potentialités notamment durant cette période de pandémie. L’événement sera aussi l’occasion d’annoncer les mesures mises en place par le gouvernement pour soutenir l’écosystème des jeunes pousses, notamment le lancement officiel du Fonds d’investissement des startups, ainsi que le nouveau cadre réglementaire dédié à ces entreprises.

Related Posts

Leave a Comment

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =